Hommage au Capitaine Guynemer, 100 ans après sa disparition

Il y a cent ans, le 11 septembre 1917, tombait en plein ciel, à l’âge de 22 ans, le capitaine Georges Guynemer.

Figure légendaire de l’aviation française durant la première guerre mondiale, il obtient son brevet de pilote en mars 1915 avant d’intégrer la fameuse Escadrille des Cigognes.

Et lorsqu’il décolle à bord de son Spad XIII surnommé  « Le Vieux Charles » pour sa dernière mission, il est crédité de 53 victoires.

Ce jeune aristocrate au destin foudroyant, reconnu pour son courage, sa fougue et son code d’honneur est l’un des pilotes français les plus populaires de cette époque.
 
A cette occasion, Gilles Collaveri de l’association Aerocherche  expose dans l’îlot « archéologie aéronautique » des reliques étonnantes :  un casque de Guynemer, une plaque d’un avion allemand abattu par ce dernier et un fragment de toile provenant du biplan allemand ayant sans doute abattu l’As français.

Comment ces objets chargés d’histoire nous sont-ils parvenus ?

Samedi 2 septembre à 16h, David Méchin et André Galliot, le propriétaire de ces pièces, nous raconteront l’extraordinaire parcours de ces objets historiques.
Exposition au musée aeroscopia jusqu'à fin septembre.